Résumé du livre: « Un cœur tranquille et sage » ou comment pratiquer la pleine conscience en famille.

« Au lieu d’apprendre à s’abstraire de la réalité, la pleine conscience apprend à la voir clairement »

Voici ce que nous avons retenu du livre de Susan Kaiser Greenland et que nous voulons vous partager de manière à faire germer l’idée qu’il est possible , grâce à la pleine conscience, de trouver le calme en famille.

En effet,  la pleine conscience peut se pratiquer simplement au quotidien, qu’on soit adulte ou enfant. Elle peut prendre la forme d’ exercices, de jeux ou de petits actes qui ne nécessitent pas plus de quelques secondes. Pour bien commencer la journée, nous pouvons par exemple regarder les enfants un instant et en respirant avant de les réveiller; nous pouvons  prendre le temps de 3 respirations conscientes en famille avant de passer le pas de la porte le matin pour continuer sa journée dans un rythme assez soutenu… Cette routine va faciliter la transition vers le monde extérieur.

Qu’est-ce qu’un enfant pleinement conscient ?                                              

Un enfant pleinement conscient est Positif, Energisé, Serein… La méditation est un moyen de devenir pleinement conscient. Nous pouvons dès lors montrer l’exemple en méditant régulièrement et en veillant surtout à ne pas le forcer.

Comment amener l’enfant à méditer ?

La première étape pour amener un enfant à pratiquer la méditation est d’identifier sa motivation , qu’est ce qui peut l’intéresser dans cette pratique ?

Il est essentiel aussi de vérifier qu’il se sente en sécurité:  A-t-il besoin de garder les yeux ouverts? Est-il dans une partie de la pièce rassurante pour lui?

De notre côté , en tant qu’adulte il est essentiel de faire  simple et amusant

Avant de faire une méditation, commencez par un étirement physique par exemple des petits exercices de yoga, du chant ou de la danse. « Corps comme une montagne, souffle comme le vent, esprit comme le ciel »

La base de la médiation étant la respiration vous pouvez par exemple lui dire , avec vos mots : « Concentre toi sur la sensation de ta respiration alors qu’elle parcourt ton corps. Si ton esprit s’éloigne, c’est parfaitement naturel ; ramène-le simplement à la sensation physique de l’inspiration, de l’expiration et de la pause entre les deux. Rappelle-toi, il ne s’agit pas de penser à ta respiration ou d’y changer quoi que ce soit, mais simplement de ressentir ta respiration telle quelle, se dérouler dans le calme. »

Bien entendu, si vous n’êtes pas pleinement conscient vous-même, les enfants seront sans pitié. Etant donné qu’il est difficile d’être pleinement conscient tout le temps, il est important de bien choisir son moment . N’enseignez que ce dont vous avez fait l’expérience directement.

Soyez conscients de vos mouvements. Par exemple déplacez-vous au ralenti.

Parallèlement à la méditation …

  • Les vœux de gentillesse enseignent la compassion. Il s’agit de se souhaiter d’abord à soi-même des choses positives, puis à 1 ou 2 proches, puis aux voisins et aux être vivants. « que je sois en bonne santé, heureuse et sereine, que ma famille soit en bonne santé,… » On peut aussi créer une guirlande de vœux colorée à accrocher dans la maison, qui sera un bon rappel visuel pour cultiver le positif.
  • L’enseignement soufi des 3 portes encourage les enfants ( et les adultes aussi ! ) à se poser ces questions avant de parler :
  • Est-ce vrai ?
  • Est-ce nécessaire ?
  • Est-ce gentil ?
  • Jouer avec les sens: Ecouter les sons qui nous entourent, toucher des matières différentes dans une boite, faire de la musique ensemble (avec du rythme, de la structure et des silences pour ne pas tomber dans l’anarchie)
  • Manger en pleine conscience, un fruit ou boire une boisson chaude.
  • Changer les habitudes du langage : habituer l’enfant à dire « je me sens triste, heureux, fâché,… » plutôt que « je suis triste »

Si je demande à quelqu’un  » comment tu te sens, quelle est ton humeur » la personne va                sans doute dire « je suis joyeux ou je suis triste » essayez d’amener la personne à observer                 son humeur et la décrire pour qu’elle comprenne qu’elle n’ EST pas elle. Les    pensées et                les émotions font parties de nous mais nous ne sommes pas elles, elles viennent puis                repartent.

  • Le jeu du bonjour: Efficace dans une classe par exemple pour prendre conscience le l’instant présent: Il s’agit tout simplement de dire bonjour à son voisin et enchaîner en lui exprimant ce à quoi on pense en ce moment. La personne va ensuite identifier s’il s’agit d’une pensée qui se situe dans le passé-présent ou futur, cela permet de prendre conscience des nombreuses pensées qui nous traversent, de nous rendre compte que souvent nous pensons au passé ou au futur.

Comment interrompre les nombreuses pensées automatiques :

  • La clochette de pleine conscience est très efficace, chacun peut la faire sonner pour interrompre toute activité et respirer. Elle permet aussi de capter l’attention des enfants sans crier au dessus du bruit ou d’interrompre une dispute.
  • Faire des rappels de reconnexion à la respiration dans le quotidien
  • Disposer des rappels visuels de pleine conscience dans la maison ou sur soi comme par exemple un petit bracelet ou des post-it
  • Lorsque quelque chose de négatif nous arrive , tout d’abord le reconnaître et le nommer et ensuite citer 3 choses qui vont bien.
  • Jouer au « moment moquette » : il s’agit d’un temps où on s’accorde complètement au monde de l’enfant et où on interagi selon ses termes à lui. C’est le guide et nous nous adaptons.

Si vous souhaitez plus d’infos sur nos ateliers de parentalité positive et bienveillante ou sur le coaching individuel, contactez nous au 0485/41.07.37. ou emilielucas@gmail.com

 

1 réflexion au sujet de “Résumé du livre: « Un cœur tranquille et sage » ou comment pratiquer la pleine conscience en famille.”

  1. Merci Emilie pour cet article ! Le livre (enfin traduit!) de Susan Kaizer -Greenland est pour moi le plus riche et pertinent dans l’initiation des enfants à la pleine conscience. Vivement la traduction de ses mindful games ! Catherine d’HappyAttention (Bxl)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s